L'EQUIPE D'HISA

Perrine Crosmary

Perrine Crosmary

Présidente d'HISA - Animatrice et réalisatrice

Animatrice de documentaires animaliers, exploratrice pour Canal + et maintenant dans l’émission Planète Safari sur Planète +, elle est « l’envoyée spéciale » pour HISA. Formée en Archéologie avec une spécialité en Zoologie, ses recherches l’ont amenée à travailler sur les relations prédateurs / proies, l’analyse des relations des premiers hommes avec la faune sauvage.

Ses nombreuses années sur le terrain, principalement en Afrique australe et de l’est, lui ont permis de s’investir auprès des différents acteurs de la protection de la nature et du bien-être animal. Lutte anti-braconnage, recherche scientifique, programme de conservation, éducation, enquêtes, au sein de l’Association HISA, Perrine s’engage contre les abus de l’exploitation et la destruction de la nature, des animaux qu’ils soient sauvages ou domestiques.

Jean-Pascal Arnaud

Jean-Pascal Arnaud

Secrétaire d'HISA

Jean-Pascal est passionné de surf, d’océan et de faune sauvage. Il a passé beaucoup de temps à chercher la vague parfaite dans les coins les plus reculés de la planète. Après un DESS en aménagement du territoire, il a suivi un parcours plutôt éclectique, de la Chambre d’agriculture de la Gironde à apprenti charpentier, en passant par la création de son entreprise de vente en ligne de matériel de puériculture bio. Aujourd’hui, il cherche une nouvelle voie, ce qui lui permet de consacrer plus de temps à HISA et à son autre passion, la photographie.

Margaux Babola

Margaux Babola

Salariée d'HISA - Ethologue

Jeune biologiste spécialisée en éthologie, Margaux a travaillé sur différents projets liés à des thématiques comportementales visant à améliorer et préserver le bien-être des animaux domestiques et sauvages. Au cours de ces dernières années, elle a notamment dirigé un projet au Brésil ayant pour objectif d’améliorer le bien-être des bovins. Elle a également participé à une mission de terrain en Thaïlande portant sur le comportement de l’éléphant d’Asie semi-sauvage danss on habitat naturel.

Animée par un profond intérêt pour le rapport que l’homme entretien avec la faune, Margaux œuvre pour une meilleure cohabitation entre la faune sauvage et les activités humaines. Elle a rejoint l’équipe d’HISA début février 2018, et travaille actuellement sur le projet SAUVAGES, qui milite contre l’exploitation des animaux pour le divertissement humain. Elle participe dans un deuxième temps à la mise en place du projet Makoa en Tanzanie, dont l’objectif est de participer au fonctionnement d’un refuge qui soigne et réintroduit des animaux sauvages.

William Crosmary

William Crosmary

Expert en conservation d'HISA - Docteur en biologie

William est spécialiste en écologie et conservation des grands mammifères. Il parcourt l’Afrique depuis dix ans au cœur des grands parcs nationaux, et dans leurs zones périphériques où hommes et grande faune se côtoient.

Il a notamment travaillé deux ans à la Fondation IGF, période pendant laquelle il a effectué de nombreuses missions de terrain et coécrit de nombreux rapports sur le suivi et l’état de la grande faune. Il est en particulier coauteur de plusieurs rapports d’expertise pour l’UICN et la FAO sur l’état des populations de lion d’Afrique, et sur la résolution des conflits les opposant aux communautés humaines locales.

Pendant trois ans au Zimbabwe, William a été le responsable in situ du projet CNRS-CIRAD-Hwange Environmental Research Development. Il y a notamment mené des recherches scientifiques à propos des effets de la chasse sur l’écologie des grands herbivores.

Aujourd’hui basé entre le Canada et la France, ses recherches l’amènent à s’intéresser aux populations d’orignaux dans les forêts du Québec.

En 2011, William participe à la création d’HISA avec pour but principal d’œuvrer à la conciliation entre conservation de la faune sauvage et développement durable des communautés humaines.

Gaëlle Darmon

Gaëlle Darmon

Membre hyper-active d'HISA - Biologiste

Gaëlle s’intéresse aux relations entre la faune sauvage, son habitat et les activités humaines. Ses recherches l’ont amenée à travailler dans différents types d’écosystèmes, des pâturages alpins à la forêt boréale. Son objectif est de comprendre comment les animaux s’adaptent à leur environnement ou quel est leur rôle dans le fonctionnement des écosystèmes.

C’est aussi de déterminer les mesures les plus efficaces pour protéger les écosystèmes. Gaëlle veut mettre à profit ses expériences dans la recherche pour aider à trouver des solutions concrètes pour concilier les activités humaines et la préservation de la nature.

Vanessa Rispal

Vanessa Rispal

Membre hyper-active d'HISA - Ingénieur agronome

Vanessa s’est orientée vers les problématiques environnementales, notamment la pollution de l’eau, les déchets, les problèmes multi-acteurs qui caractérisent souvent les conflits entre hommes et animaux. Elle a travaillé à Madagascar en bureau d’études, en lien avec les parcs nationaux et les filières agronomiques. Ses voyages l’ont conduite en Amérique du sud, Afrique australe, Asie et en particulier au Zimbabwe où elle s’est impliquée dans la protection des grands carnivores tels que les lions et les Hyènes. En 2008, elle a participé à la réalisation de documentaires sur les conflits hommes/animaux aux alentours du parc national de Hwange, dans le nord-ouest du Zimbabwe.

Tommy Gaillard

Tommy Gaillard

Membre hyper-actif d'HISA - Biologiste

Tommy est un jeune biologiste passionné spécialisé en écologie comportementale. Au cours de ses dernières années de formation son interêt s’est porté principalement sur les problématiques liées à la cohabitation entre l’homme et la faune sauvage. L’urgence de préserver les espèces animales et répondre aux besoins des populations rurales constitue un double défi qui lui tient particulièrement à cœur. Sa détermination l’a conduit au Zimbabwe où il a réalisé plusieurs missions de terrain dans le parc national de Hwange. Son dernier travail de recherche visait à mieux comprendre les mécanismes sous-jacents des dommages aux cultures causés par les éléphants et les babouins.

Au cours de ces dernières décennies, nombreux moyens de protection ont été testés pour réduire les dommages de la grande faune sauvage sur le bétail domestique et les cultures. Partager l’expérience acquise des locaux demeure par conséquent une approche qui mérite d’être renforcée. C’est ainsi qu’il a mis en place le projet Coexist avec pour principal objectif de promouvoir le partage des pratiques de coexistence entre les différents acteurs locaux à travers le monde. Tommy a récemment rejoint l’équipe d’HISA pour mener à bien ce projet. La première étape a été réalisé cet été dans les Alpes suite à 3 mois de terrain entre la France, la Suisse et l’Italie

(voir https://humanwildcoexist.wordpress.com/).